Mineland Index du Forum

Mineland
Le forum officiel de Mineland et Onixya

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Accepté] Candidature Chaman Grandmouton

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Mineland Index du Forum -> Onixya -> Monter de Grade ! -> Candidature Chaman
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
grandmouton
Chaman

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2011
Messages: 30

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 18:56 (2011)    Sujet du message: [Accepté] Candidature Chaman Grandmouton Répondre en citant

Bien le bonjour mes nobles modérateurs et bien sur Arignir notre Administrateur bien aimé. Bon j'arrête de faire le focus et on passe à la présentation : Mon pseudo sur le forum est « grandmouton » et celui sur le jeu « grandmouton ».


Le RP bon courage et accrochez-vous !  :
Chapitre I : Le commencement du triste sort d'un innocent


C'était par un bel après midi de printemps, où les oiseaux chantaient et les cochons reniflaient, qu'une brebis mit au monde un magnifique et tout petit agneau. Les bergers, pensèrent que l'animal ne survivrait pas au froid de l'hiver prochain et décidèrent donc de l'abattre, mais leur enfant, Wool, s'opposa fermement à cette décision et déclara,qu'il s'enfuirait avec le bébé s'ils voulaient le tuer. Les parents, touchés par la réaction de leur enfant optèrent pour une « mise à l'épreuve » de l'animal. Pendant un an il devait survivre avec le bétail comme il aurait du pouvoir le faire normalement.
L'agneau tenu les 5 premiers mois sans trop de peine, et lorsque vint la période des grands froid, le petit animal se blottissait contre les autres membre du troupeau. Contrairement aux autres agneaux qui commençaient à devenir grand ,bien bâtis et qui avaient leurs premières touffes de laines, le petit agneau, lui, était nu comme un vers, ne dépassait pas les 40 centimètre et, il lui arrivait fréquemment de passer des nuits froides et douloureuses. Puis arriva le printemps et le beau temps ; et quand vint le deuxième été de l'agneau et que son épreuve fut réussite, les bergers décidèrent de l'adopter et de lui donner un nom. L'enfant âgé de 8 ans, l'appela innocemment : Grandmouton en contraste avec sa petite taille.


Chapitre II : Un problème dans la bergerie


Cela faisait maintenant 12 année que Grandmouton vivait parmi la famille de bergers comme un second fils. Grandmouton passait toujours la matinée avec Wool, et l'après midi avec le bétail. Il était devenu grand, bien bâtit et même plus robuste que les autres moutons qui vivaient avec lui. Mais il commençait à se faire vieux et les bergers le sentait, le père pensait qu'il devrait s'en débarrasser dans 1 ans ou peut être 2 mais cela les attristait tous car en plus d'être un animal exceptionnellement gentil, il leur fournissait toujours la même quantité de laine, un laine d'une qualité rare et qu'y leur permettait de vivre paisiblement en s'offrant de petits plaisirs de temps en temps.
Une nuit où la lune était pleine et ronde comme une boule de slime, un hurlement canin d'une puissance et d'une intensité inhabituelle traversa la plaine. Le berger entendit un bruit de combat dans la bergerie il sortit en courant armé de son fusil et se dirigea vers la grange où dormaient les moutons. Lorsqu'il fut tout près il arma son fusil et entra dans la grange en hurlant :  « Qui que vous soyez sortez d'ici immédiatement vous êtes sur une résidence privée ! » et tira un coup de semence. Mais le berger ne se rendit compte de sa bêtise que trop tard apparemment, car le loup qui tenait dans ses mâchoires puissantes un bélier âgé de 9 mois, lui arracha la tête d'un coup de mâchoire et se dirigea droit sur l'homme. Le berger effrayé tira en plein dans la tête de l'animal, ce dernier s'immobilisa, frappé par la balle entre les deux yeux. La balle lui avait transpercé la tête et avait fait gicler des morceaux de son cerveau sur le mur du fond. La bête regarda le fermier d'un œil vengeur et détourna le regard pour se poser 1 mètre plus bas sur sa gauche au niveau de sa hanche. Le loup observait Grandmouton d'un regard affamé, et dans un dernier effort il se jeta sur l'animal et le mordit à la patte. Grandmouton trop fatigué de son grand âge, n'eut pas la force de se dégager de l'étreinte et se laissa tomber par terre face au loup.


Chapitre III : Un rétablissement miraculeux ou une malédiction ?


Le lendemain de cette nuit de printemps où le loup avait attaqué le bétail et mordu Grandmouton, la famille alla chercher un docteur pour Grandmouton, pour savoir s'il pouvait en guérir ou pas... Le docteur pris aimablement le cas de Grandmouton et s'installa dans une salle pour le diagnostiquer. Il sortit finalement au bout de 1 heure en se grattant la barbe et demanda de vive voix « -Êtes sur que cet animal a bien 12 années ?
-Sur et certain docteur c'est moi même qui l'ai aidé à sortir du ventre de sa mère, à l'époque il était minuscule. Et comme il commence à se faire vieux nous nous inquiétons pour son rétablissement. Alors docteur, pourra-t-il s'en tirer ?
-Votre animal est guérit madame je suis même étonné de savoir qu'il est si âgé, je lui donnerait à peine 1 ans, vous disiez que la blessure était profonde ? Demanda-t-il au père de famille.
-Profonde ?! On pouvait voir à travers son tibia !
-Humm... Et bien votre animal est guérit mais il gardera une cicatrice de cette morsure, je pense..... A moins que... Excusez moi je dois vérifier quelque chose dans un de mes livres mais vous pouvez partir. Il est en pleine santé ! Revenez me voir quand même dans 2 ou 3 mois »
Puis le médecin retourna dans son bureau et s'y enferma.
Durant les 3 semaines suivant le rendez-vous chez le médecin, Grandmouton semblait gagner en force, en volume et en énergie. Devant ce rétablissement miraculeux, la famille de berger ne se plaignait pas elle était au contraire forte heureuse de retrouver son mouton adoré. Le matin du premier jour du premier mois dans le délai donner par le docteur, les membres de la famille se levèrent et commencèrent leurs activités de la journée. Mais Grandmouton manquait à l'appelle, le berger alla le chercher dans la grange mais quand il arriva à l'intérieur du bâtiment, ce n'était pas le doux troupeau de la bergerie qui l'y attendait mais un carnage sanglant de viscère d'agneau de bélier et de brebis étalées sur les murs. Le sang recouvrait la plus grande partie de la grange et les corps des victimes étaient réduit en bouillie les os étaient brisés et les organes entassés au fond de la pièce. Devant ce spectacle épouvantable, la famille pleura la mort de leur troupeau et le décès de leur animal adoré Grandmouton.



Chapitre IV : Une conclusion à une histoire triste.


Tandis que les pleurs de la famille de bergers s'intensifiaient, le petit tas d'organes remua. Wool fit signe à ses parents de se taire et leur montra du doigt le tas d'organes qui venait de remuer. Le père se leva saisit une fourche et s'avança vers la pile d'organes. Il fit écrouler la pile et arma sa fourche comme pour transpercer la chose qui allait en sortir. Mais une surprise de plus dans cette triste matinée, ce n'est point un monstre hideux qui en sortit, mais la tête de Grandmouton, à travers intestins et poumons arrachés. Wool émue et pris d'un élan de joie sauta sur l'animal et l'enlaça de ses bras. La famille pleura la perte de leur troupeau et remercia le ciel de leur avoir laissé Grandmouton. Le père pensa qu'une bête était venue pendant la nuit et avait décimé son troupeau mais que Grandmouton l'avait repoussé entendant les cris des animaux égorgés. Le mois avait été tranquille et le berger avait réussi à racheter un troupeau en s'endettant un peu. Ils purent regagner quelques deniers durant le mois et remboursèrent leur dette.
Puis arriva la fin du mois la mère de Wool, mère de famille eut très peur que l'incident du mois dernier désormais tabou ne se renouvelle cette fois là, donc le père de Wool décida de monter la garde devant la grange pendant que Grandmouton,Wool et sa mère dormiraient dans la maison. Le soir même ils mirent leur plan à exécution et le berger alla se poster devant la grange. La famille s'endormit... Le matin du premier jour du deuxième mois le troupeau était intacte, Wool et Grandmouton se levèrent et comme à leur habitude, allèrent déjeuner. Mais ce matin là leur mère ne descendit pas de la chambre. Wool appela « Maman descend, le troupeau n'a rien et nous sommes sains et saufs ». Wool monta dans la chambre de sa mère et ouvrit la porte un sourire au lèvre en déclarant « La bête n'est pas revenue ! ». Mais à l'intérieur de la pièce, sa mère reposait dans un bain de sang, son sang, les ouvert grands ouverts comme si elle n'avait pas eu le temps de voir la mort arriver. Une trace de cinq griffes sur l'abdomen, cinq entailles profondes de 10 centimètre chacune. Le père de Wool arriva à son tour lui aussi souriant, mais lorsqu’il vit l'expression sur le visage de Wool, il le poussa et entre dans la chambre brusquement, et resta paralysé de terreur en voyant le corps de sa femme étendu sur lit et plongé dans une mare de sang. Le père s'assied à côté du corps inanimé de sa femme et lui murmura des parole douces à l'oreille. Il sortit de la pièce en pleurant de rage prit son fusil, partit et lança :«  Je reviens dans 15 jours, durant ce délai occupe toi du troupeau mais ne sort pas ! » Pendant 2 jours Wool pleura le décès de sa mère et à l'aube du troisième jour il reprit les choses en main et s'occupa du troupeau comme sa mère aurait voulu qu'il le fasse. Le délai donner par son père touchait à sa fin et Wool espérait qu'il ne lui était rien arrivé. Mais le soir du quinzième jours, il n'y avait toujours aucune trace de son père. Durant les 2 semaines suivantes son père ne revint pas non plus. Et puis le soir de l’antépénultième jour du mois, le berger revint. Wool et Grandmouton coururent à sa rencontre et Wool entreprit de lui raconter ce qu'il avait fait durant son absence, mais son père dévisagea Grandmouton, et lui lança un regard meurtrier. Il prit à part son fils et ils parlèrent pendant 2 longues heures : 
« - Fiston, sur le chemin du retour j'ai rencontré le médecin chez qui nous avions fait diagnostiquer Grandmouton. Je lui est raconté notre malheur et m'a répondit qu'il savait se qui allait se passer. Je lui est demandé commen,t il m'a alors expliqué ce qu'il avait constaté durant la consultation de Grandmouton : Il m'a dit que la blessure de Grandmouton telle que nous lui avions décrite aurait dût lui être fatale. Sauf dans un seul cas, une morsure de grand-chien.


-Une morsure de grand-chien ?! Mais, tu me disais quand j'étais plus jeune, que ce n'était que des histoires pour faire peur aux petits bergers qui n'étaient « pas sages ».


-Effectivement, j'ai moi même cru sur le coup que c'était une blague de mauvais de sa part mais j'y ai repensé et son histoire tient debout. Réfléchis, le jour où le troupeau a été tué, Grandmouton n'était pas avec toi le matin du réveil. Et comme par hasard il se trouvait sur le lieu du crime. Et le soir où ta mère c'est... faite tuer,dit-il avec grande peine. J'étais dans la grange et toi et Grandmouton dans la chambre à côté de celle de Tristcha. Curieuses coïncidences n'est-ce-pas ? Déclara le père sur ton mystificateur.


-Alors tu pense que Grandmouton serait un des ces grand-chiens ?


-Oui. Un animal transformé par une morsure de loup-garou...


-Un animal-loup...


-Les experts en lycanthropie, disent qu'ils sont bien pires et bien plus dangereux que les loups garous car ces derniers ont une conscience humaine en eux tandis que les chiens-loup qui sont à la base des animaux n'ont pas de sens moral. Mais la problématique dans cette malédiction, c'est que les grand-chiens sont invulnérables et insensibles au balle d'argent contrairement aux loup-garous. J'ai donc pensé à faire venir un chaman, une homme doté de pouvoirs divins, il m'a assuré, qu'il pourrait transformer Grandmouton en homme, ainsi il ne sera plus un grand-chien mais un loup-garou, nous pourrons donc l'abattre lors de la prochaine pleine lune soit après demain. Est tu prêt mon fils à venger ta mère et à te défaire de l'amitié qui te lie à Grandmouton ? Mais il faut que tu saches, que dès l'instant où il y a morsures de loup-garou, ce n'est plus l'animal qui a le dessus mais la bête, on peut ainsi dire que Grandmouton est mort à l'instant même où cette horrible monstre l'a mordu.


-Je pense que oui ! Déclara fatalement Wool. Mais quand vient ce chaman ?


-Il devrait arriver demain a l'aube. »


Puis ils sortirent de la cuisine et retournèrent dans le salon avec Grandmouton. Wool repensait aux paroles de son père. Et s'assit sur le canapé. La nuit tombait et Wool alla se coucher Grandmouton s'allongea sur son lit comme à son habitude et s'endormit aussitôt. Durant la nuit Wool fit d'étrange cauchemars où il se voyait à la place de sa mère allongé sur le lit, entend un bruit il allume une chandelle tourne la tête et voit un loup noir comme la nuit les yeux jaunes et des dents blanches aiguisées comme des lames de rasoirs. La bête affamée et assoiffée de sang, lui sauta sur à la gorge et lui lacéra le corps de ses griffes.
Il se réveilla en sursaut couvert de sueur. Sauta de son lit et regarda Grandmouton qui le contemplait de ses yeux ronds. Il ne pouvait croire que son amis mouton était mort depuis cette nuit où il avait été blessé. Il se leva, s'habilla et lorsqu'il sortit de sa chambre il entendit son père discuter avec un homme à la voix à la fois douce et chaleureuse. Le chaman était assit sur une chaise autour de la table.
« -Bonjour mon garçon ! Bien dormi ?
  • Oui-Il savait que ce serait parfaitement inutile de raconter son rêve cela ne servirai qu'à rendre son père encore plus triste- et vous bon voyage ?

[*] J'ai connu mieux mais j'ai connu pire aussi. Dit-il en faisant un clin d’œil à Wool.
[*] Monsieur Vaneska a gentille ment décidé de nous offrir ses services. Dit le berger sur un ton joyeux.
[*] Vous avez déjà eu votre part de malheurs pourquoi vous en rajouter ?
[*] Merci M.Vaneska.
[*] Bon où est l'animal ?
[*] Grandmouton ! Appela Wool. Viens voir. »



Grandmouton descendit l'escalier et s'approcha du visiteur. Le chaman regarda l'animal, prit son bâton. Il frappa sur le sol trois fois et parla dans une langue ancienne qui résonna dans toute la maison. Soudain une image au contours enflammée se forma au-dessus de Grandmouton. L'image formait un loup énorme, les yeux d'un jaune sauvage et des dents longues comme des couteaux. Exactement le même loup qu'il avait vu dans son rêve. Le loup se mit sur ses 2 pattes arrières et déclara d'une voix rauque et sauvage : « Tuer..Tuer... Je vais tous vous tuer ! Et je boirai votre sang lorsque je vous aurait arra... »
Le chaman fit un geste de son bâton et l'image se dissipa. Grandmouton bêla et lui rendit le même regard meurtrier que le père lui avait adressé à son retour. Le chaman dit alors gravement : « Cet animal est malheureusement ronger par une malédiction. » Wool et son père mirent Grandmouton en laisse et l'attachèrent dans la grange.
« -Il faut le laisser comme ça pendant 24 heures et vous lui ferez avaler cette potion, ensuite je le transformerai et la nuit tombera, la pleine lune devrait le transformé en loup, et là vous l’abattrez. Et pensez à consolider les chaînes. » Durant la journée Wool se consacra à cette tâche en achetant des chaînes plus solides et et des boulets qu'il attacha aux pattes arrières de Grandmouton. Pendant ce temps son père était parti en ville pour acheter des balles en argent à l'armurier. Il rentra tard le soir et se coucha. Grandmouton n'avait ni mangé ni bu depuis qu'il était attaché dans la grange. Le lendemain matin Wool et son père, se levèrent tard pour prendre des forces afin de surmonter la tâche qui les attendaient le soir même. Le chaman donna la potion à Gandmouton qui se rua dessus pour la boire.
« -Qu'est ce que c'est en fait ? Demanda Wool
  • Un somnifère ultra puissant qui a la capacité d'engourdir les sens 8h après ingurgitation et qui fait effet pendant 1h, le temps dont nous auront besoin si quelque chose dérape.

[*]Qu'est ce qui pourrait déraper ?
[*]Nous verrons bien ce soir. »





Le soir vint plus vite que Wool ne l'aurait voulu avant que la nuit de couvre totalement le soleil et que les premiers creepers et les premiers zombie n'apparaissent le chaman prononça quelque formules magique dans la même langue ancienne que lorsqu'il avait fait apparaître une forme astral de la bête. La vois résonna et Grandmouton parut frappé par une force invisible, il s'éleva du sol et commença à se tordre de douleur. Soudain la laine de Grandmouton disparut et fut remplacée par de la peau lisse et les autres parties de son corps commencèrent à se transformées en homme. Wool ne savait pas pourquoi il s'attendait à voir un homme qui avait déjà atteint la maturité et qui avait l'âge adulte. Mais il se retrouva devant un jeune garçon de 12 ou 13 ans totalement nu étendu dans la paille. Il resta là allongé par terre durant 1h et lorsque la lune, ronde et pleine fit son apparition, le corps humain inerte se crispa et la tête de ce qu'avait été Grandmouton se redressa de façon brusque et inhumaine et regarda la lune. Soudain des poils se mirent à pousser, ses dents s'allongèrent et ses muscles grossirent, ses yeux prirent une couleur jaune sauvage puis petit à petit le monstre prenait la forme de la bête qu'il avait vu dans son rêve de la nuit dernière.
« -Allez-y tirez il est engourdit par la potion ! cria le chaman »
Le père de Wool prit le fusil, le cala sur son épaule, et mit son doigt sur la détente. Il visa mais au moment où il allait tirer le loup leva la tête et déclara de la même voix rauque que la dernière fois :  « -Tu me regarde de la même façon dont j'ai regardé ta femme lorsque je l'ai tué ! Hurla le loup.
-Ne me compare pas avec toi sale monstre ! » Puis il remit son fusil sur son épaule mais à ce moment là le loup se dégagea de ses chaînes et attrapa l'homme au tibia le tira vers lui et lui arracha la jambe d'un coup de mâchoires le père hurla de douleur et tira dans la tête de la bête. Le loup frapper par la balle regarda Wool et tomba à terre mort, inerte.
Le chaman se rua vers le tireur et commença à faire un garrot pour sa jambe mais il fut stoppé par Wool qu'il lui montra successivement la jambe blessée de son père et loup-garou.
« -Il a été mordu il est lui même devenu le monstre qu'il a tant voulu tuer. »
Wool prit le fusil de son père visa et son père le regarda dans les yeux. Wool vu dans son regard que le loup avait commencé à détruire son père de l'intérieur, ses yeux avaient pris une couleur ambres. Il mit son doigt sur la gâchette et murmura : « Au revoir Papa » Le coup parti et son père s'endormit d'un sommeil éternel.
Est-ce une pure coïncidence ou pas ? Wool n'arriva jamais à y répondre mais en tout cas cette tragédie commença et se finit au même endroit.




Merci de m'avoir consacré un peu de votre temps


Cordialement, Grandmouton.
_________________
Mieux vaut un coup de cubes de les dents qu'un coup de dent dans les cubes Wink


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Juil - 18:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Walchuk
Chaman

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 326
Localisation: Lorraine

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 19:16 (2011)    Sujet du message: [Accepté] Candidature Chaman Grandmouton Répondre en citant

Franchement, c'est pas mal du tout.
Très bonne histoire, très originale, dont l'intrigue est excellemment bien menée.
Quelques fautes d'orthographe par ci, quelques oublis par là... Mais rien de bien grave.
C'est un OUI mérité et prononcé haut-les-coeurs !
_________________
Plutôt que subir les attaques d'un ignare sans une once de compassion, j'ai préféré battre en retraite.
Comme l'a dit Gandhi : "Une victoire acquise par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée".


Revenir en haut
MSN
Arignir
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2011
Messages: 1 047
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun 18 Juil - 19:38 (2011)    Sujet du message: [Accepté] Candidature Chaman Grandmouton Répondre en citant

Super Candid ! Bien mené, vraiment bien.

Bienvenue en tant que Chaman sur le serveur.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:39 (2016)    Sujet du message: [Accepté] Candidature Chaman Grandmouton

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Mineland Index du Forum -> Onixya -> Monter de Grade ! -> Candidature Chaman Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com