Mineland Index du Forum

Mineland
Le forum officiel de Mineland et Onixya

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Candidature pour devenir chevalier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mineland Index du Forum -> Onixya -> Monter de Grade ! -> Candidature Chevalier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
redven0m
Guerrier

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2011
Messages: 16

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 22:18 (2011)    Sujet du message: Candidature pour devenir chevalier Répondre en citant

Bonjour aux administrateurs Mineland,
Je poste ma candidature pour être chevalier,

Voici mon RP






Nous sommes en dans une époque ancestrale, dans une des nombreuses contrées que comprend la planète Mineearth. Dans cette région demeurait une rumeur d’un démon qui hanterait les châteaux les uns après les autres. Cependant, ce démon s’attaquait également aux pauvres familles qui s’exploraient  voyant leurs membres de leur famille mourir dans d’atroces souffrances. La population régressait progressivement. Dans une pauvre famille de paysans qui gagnait suffisamment pour se nourrir, le malheur n’avait pas encore sévit…
 
 
Chapitre I :
 
 
            Hermance Grünenwald, étant né un vendredi 13, d’une famille de pauvres paysans, atteignait l’âge de 15 ans. Ses parents faisant le plus possible pour la survie de leur enfant, vivaient dans des conditions exécrables. Herman car ses compagnons le surnommaient ainsi, avait toujours voulu être un chevalier honnête envers son seigneur, qui était à ce moment là le Sire Barthelemy von Tharbenlein. L’ancien chef qui régnait sur ces terres fertiles se nommait Sire Peter Hoffender. Hoffender étant décédé dans des conditions inconnus, toute la population se trouvait chagriné par la mort de cet illustre, comparé a l’actuel dirigeant de cette terre. Herman se levait tous les matins à cinq heures, en raison de son entraînement spartiate qui débutait tous les jours même le dimanche censé être le jour du seigneur à six heures. Il retrouvait donc très tôt son ami, Godefroy, pour un entraînement qui durait quatre heures, jusqu’à dix heures. Le contremaître Bianchon surnommé par ses élèves « le rude » criait « Debout ! A terre ! Debout ! … ». Exténué par cette séquence physique, Herman se dirigea vers le puits, pour se désaltérer. Il se retrouva dans une discussion entre son seigneur auquel il avait fait allégeance et un pauvre serf, qui peinait à expliquer ses problèmes financier en raison de l’impôt dur qui frappait les habitants du village. Il n’écoutait guère mais en ouvrant légèrement ses orifices auditifs, il aurait comprit que le seigneur convoitait le pauvre paysan, dans le donjon de pierre le soir même.

            Alors que le soleil se couchait derrière sa lumière étincelante, Herman nagea dans les douves profondes et remplies d’eau glaciale. Il grimpa la petite motte et accéda directement à la base des remparts. Les soldats n’étaient pas très à l’affut car aucune menace extérieure ou intérieure ne pesait en ces nuits d’été. Il escalada facilement cette pente abrupte, car il avait été formé pour cela. Il arriva jusqu'à la meurtrière du premier chemin de garde et décida de continuer. Il n’éprouvait aucune douleur à s’effriter les mains contre les murs de la tour.

            Arrivé, au sommet de la tour, Herman se faufila dans les couloirs étroits et alla dans la salle du parloir -car il connaissait le château comme sa poche- et il entendit des cris de douleurs atroces, des rugissements de peine. Alors qu’il entrouvrait la porte, il vit une personne à tête de démon qui portait les vêtements du Sire Tharbenlein. Il reconnu cette tête qu’on lui avait toujours parlé, et dont elle était la cible de recherches. Herman fut soudainement surpris par une grosse main qui le prit par l’épaule et le souleva sans problèmes. Il s’endormit dans un sommeil profond, sous le choc.
 
 
 
Chapitre II :
 
 
            A son réveil, Herman ne se retrouva pas dans son lit douillet de laine, mais dans une geôle et reçu comme cadeau matinal un seau d’eau dans sa figure. Il se débarbouilla et ouvrit les yeux dans une atmosphère lourde. Un geôlier le souleva, lui enleva ses chaînes et le traina dans les couloirs sinueux du sous-sol de la forteresse. Il le mena dans une pièce sombre où l’accueillait le Sire Tharbenlein. Il lui parla d’une voix inquiétante et lui dit :

            « Tu te souviens de moi, peut-être…

- Mais comment se fait-il ? Vous ne pouvez pas être… Non, pas vous… Il hésita

- Oui, Oui, c'est bien moi, tu m'as reconnu.
Le seigneur déplaça une porte en fer par de la magie noire. Un spectacle horrible s'offrit aux yeux de Herman.


Des paysans du village, un vingtaine, furent exécutés les uns après les autres. Alors que le geôlier ramenait Herman dans sa cellule, Herman donna un coup violent au geôlier et réussi à s'échapper, malgré ses chaînes en fer qu'il déverrouilla sans problèmes. Il fuit par la tour Sud. L'alerte ne tarda pas à être donnée... Ayant sauté par la meurtrière, Herman tomba dans l'eau glaciale, mais parvint à s'en sortir. Le Sire Tharbenlein donna l'ouverture de la grande traque...


Bon voila j'espère que mon RP vous a plu.
Je vous garde la suite pour mon prochain RP.


Merci d'avance,


Redven0m
_________________
La perfection est atteinte non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à enlever


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Nov - 22:18 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Akiro1337
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2011
Messages: 49

MessagePosté le: Mer 9 Nov - 13:25 (2011)    Sujet du message: Candidature pour devenir chevalier Répondre en citant

Je psense que c'est un peu cours (meme si un chaman a été accept avec sa) juste un conseil Approfondi ! Smile
_________________

Boom Headshot


Revenir en haut
redven0m
Guerrier

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2011
Messages: 16

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 21:26 (2011)    Sujet du message: Candidature pour devenir chevalier Répondre en citant

Salut à tous les administrateurs d'Onixya,


J'ai refais mon R.P en espérant que cela vous plaise,


Bonne lecture.


Nous sommes en dans une époque ancestrale, dans une des nombreuses contrées que comprend la planète Mineearth. Dans cette région demeurait une rumeur d’un démon qui hanterait les châteaux les uns après les autres. Cependant, ce démon s’atta
quait également aux pauvres familles qui s’exploraient  voyant leurs membres de leur famille mourir dans d’atroces souffrances. La population régressait progressivement. Dans une pauvre famille de paysans qui gagnait suffisamment pour se nourrir, le malheur n’avait pas encore sévit…

 
 
Chapitre I :
 
 
            Hermance Grünenwald, étant né un vendredi 13, d’une famille de pauvres paysans, atteignait l’âge de 15 ans. Ses parents faisant le plus possible pour la survie de leur enfant, vivaient dans des conditions exécrables. Herman car ses compagnons le surnommaient ainsi, avait toujours voulu être un chevalier honnête envers son seigneur, qui était à ce moment là le Sire Barthelemy von Tharbenlein. L’ancien chef qui régnait sur ces terres fertiles se nommait Sire Peter Hoffender. Hoffender étant décédé dans des conditions inconnus, toute la population se trouvait chagriné par la mort de cet illustre, comparé a l’actuel dirigeant de cette terre. Herman se levait tous les matins à cinq heures, en raison de son entraînement spartiate qui débutait tous les jours même le dimanche censé être le jour du seigneur à six heures. Il retrouvait donc très tôt son ami, Godefroy, pour un entraînement qui durait quatre heures, jusqu’à dix heures. Le contremaître Bianchon surnommé par ses élèves « le rude » criait « Debout ! A terre ! Debout ! … ». Exténué par cette séquence physique, Herman se dirigea vers le puits, pour se désaltérer. Il se retrouva dans une discussion entre son seigneur auquel il avait fait allégeance et un pauvre serf, qui peinait à expliquer ses problèmes financier en raison de l’impôt dur qui frappait les habitants du village. Il n’écoutait guère mais en ouvrant légèrement ses orifices auditifs, il aurait comprit que le seigneur convoitait le pauvre paysan, dans le donjon de pierre le soir même.

            Alors que le soleil se couchait derrière sa lumière étincelante, Herman nagea dans les douves profondes et remplies d’eau glaciale. Il grimpa la petite motte et accéda directement à la base des remparts. Les soldats n’étaient pas très à l’affut car aucune menace extérieure ou intérieure ne pesait en ces nuits d’été. Il escalada facilement cette pente abrupte, car il avait été formé pour cela. Il arriva jusqu'à la meurtrière du premier chemin de garde et décida de continuer. Il n’éprouvait aucune douleur à s’effriter les mains contre les murs de la tour.

            Arrivé, au sommet de la tour, Herman se faufila dans les couloirs étroits et alla dans la salle du parloir - car il connaissait le château comme sa poche - et il entendit des cris de douleurs atroces, des rugissements de peine. Alors qu’il entrouvrait la porte, il vit une personne à tête de démon qui portait les vêtements du Sire Tharbenlein. Il reconnu cette tête qu’on lui avait toujours parlé, et dont elle était la cible de recherches. Herman fut soudainement surpris par un garde qui l'interpela et Herman reçu un choc.


 
 
 
Chapitre II :
 
 
            A son réveil, Herman ne se retrouva pas dans son lit douillet de laine, mais dans une geôle et reçu comme cadeau matinal un seau d’eau dans sa figure. Il se débarbouilla et ouvrit les yeux dans une atmosphère lourde. Un geôlier le souleva, lui enleva ses chaînes et le traina dans les couloirs sinueux du sous-sol de la forteresse. Il le mena dans une pièce sombre où l’accueillait le Sire Tharbenlein. Il lui parla d’une voix inquiétante et lui dit :
            « Tu te souviens de moi, peut-être…
- Mais comment se fait-il ? Vous ne pouvez pas être… Non, pas vous… Il hésita
- Oui, Oui, c'
est bien moi, tu m'as reconnu.
Le seigneur déplaça une porte en fer par de la magie noire. Un sp
ectacle horribl
e s'offrit aux yeux de Herman.
Plusieurs personnes ayant un visage familier apparurent au visage d'Herman. Il reconnut celui qui s'était fait interpelé le matin même dans la basse-cour.
Ces paysans, un vingtaine, furent exécutés par des gardes les uns après les autres. Horrifié, Herman fut reconduit dans sa geôle. Alors que le geôlier ramenait Herman dans sa cellule, il donna un coup violent au geôlier qui s'écrasa sur le sol humide en laissant Herman s'échapper, malgré ses chaînes en fer qu'il déverrouilla sans problèmes. Il fuit par la tour Sud, car ils savait qu'on pouvait aller directement dans la forêt voisine et atteindre le village voisin, sans rencontrer de problèmes. L'al
erte ne tarda pas à être donnée... Ayant sauté par la meurtrière, Herman tomba dans l'eau glaciale, mais parvint à s'en sortir. Le Sire Tharbenlein, prévenu quelques instant plus tard, donna l'ouverture de la grande traque...

Bon voilà, j'espère que cela vous a plu,

Merci d'avance,

Redven0m

_________________
La perfection est atteinte non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à enlever


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:40 (2016)    Sujet du message: Candidature pour devenir chevalier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mineland Index du Forum -> Onixya -> Monter de Grade ! -> Candidature Chevalier Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com